La grande vague d'ovnis belge de 1989

Ovni triangulaireC'est l'histoire de la plus grande observation d'ovnis, jamais enregistrée sur le continent européen, elle débute en fin Novembre mille neuf cent quatre vingt neuf, dans le ciel de Belgique, pour déborder très légèrement sur le nord-est de la France. Tout va commencer à Eupen, une moyenne agglomération belge, lorsque deux gendarmes alors en patrouille, aperçoivent aux alentours de dix sept heures trente, des lumières à un endroit inhabituel, ils décident de s'y rendrent et se garent sur le bas côté. Ils vont alors se retrouver presque à la verticale d'un objet silencieux, qu'ils dépeindront comme un très grand vaisseau stationnaire, qui portait des lumières sur chacune de ses extrémités, et au centre, l'engin sera évalué approximativement à cent vingt mètre au dessus du sol, donc vraiment très bas.

L'ovni triangulaire finit par s'éloigner, mais ils vont le suivre, toujours en voiture, jusqu'à se qu'il s'immobilise à nouveau, cette fois au dessus d'un lac. Là, un deuxième vaisseau identique, va rejoindre l'autre, mais repartir tout aussi vite qu'il était apparut. C'est alors que le premier appareil de l'observation, toujours sur place, va effectuer un curieux manège, envoyant des boules de lumières rouges, jusqu'à la surface de l'eau, avant de les faire remontées presque aussitôt vers lui, un peu comme s'il devait se ravitailler. Plusieurs autres observations moins précises, concernant cette nuit là, seront rapportées par d'autres gendarmes, et nombreux civils. Au cours du mois suivant, il y aura encore plus de deux cent dépositions qui seront faites, venant de diverses sources, pour de nouvelles observations d'ufo, toujours triangulaires, et à travers toute la Belgique. L'armée de l'air, et la défense nationale Belge, prit cela très au sérieux, et ne chercha jamais a dissimuler quoi que soit à la population.

 

Témoignages intéressants sur ce phénomène paranormal

Maquette du témoinUne chaine du cable très connue, recueillit un témoignage assez stupéfiant, que vous pourrez suivre en intégralité, et en images, dans le documentaire qui suit l'article. C'est celui d'un résident belge, qui affirme avoir vue la nuit du 25 Décembre, alors qu'il était sur la route en compagnie de sa femme, un ufo gigantesque, grand comme un terrain de football. Dans un premier temps il ne vit qu'une forme rectangulaire, mais en y regardant d'un peu plus près, il s'aperçut que l'objet, était en fait constitué par quatre triangles parfaitement égaux, mais surtout, qu'ils semblaient indépendants les uns des autres. Ce témoin réalisa plus tard la réplique fidèle de son observation, c'est avec cette idée lumineuse, que l'on pu nettement distinguer après coups, que l'immense ovni rectangle, pouvait probablement détacher, une, voir même, plusieurs de ses parties, pour les laisser voler de façons autonomes, à l'image d'un vaisseau mère.

Photo Au printemps 1990 les observations reprirent, avec sur la commune de Petit Rechain, section de la ville de Verviers, une photo prise par un habitant, qui sera la meilleur jamais réalisée, depuis le commencement de cette grande vague d'ufo sur la Belgique. Ce cliché va être examiné et décortiqué sous toutes les coûtures, par un vaste panel de scientifiques, et l'ensemble de ces experts, de la physique, de l'analyse numérique, et de l'optique, en viendront à la même conclusion, ils ne pouvaient pas identifier l'objet, mais ne purent démontrer non plus, qu'il s'agissait d'un montage, pour eux la photo semblait authentique. C'est celle que vous pouvez voir, juxtaposée à la gauche de l'article.

Pourtant, dix années plus tard, Patrick Maréchal l'auteur du cliché, révèlera que ce n'était qu'un faut, réalisé de toutes pièces avec un morcaux de polyester, bravo les experts. Toutefois cette déclaration, ne remit aucuns autres éléments, en doute. Sur un total de six cent cinquante observations, cinq cent resteront inexpliquées, et l'histoire de ces survols à répétitions, par des ovnis sur la Belgique en si peu de temps, sera classée à jamais, dans les anales des phénomènes paranormaux.