Révélations de Marina Popovitch

Première femme pilote d'avion de chasse, colonel, ingénieur et professeur en aérodinamyque, Marina Popovitch est une surdouée de l'armée sovietique, qui collectionne les qualifications prestigieuses. Détentrice d'une centaine de records aériens, dont plusieurs n'ayant toujours pas étaient battus, c'est une légende vivante en ex URSS, où on a même donné son nom à une étoile de la constellation du cancer.

Ce ne fut qu'une demi surprise, lorsqu'aux début des années mille neuf cent quatre vingt dix, cette amatrice d'ufologie, fit des révélations sur des fréquentes incursions de soucoupes volantes dans le ciel Russe, ainsi que la récupération de cinq engins victimes de crash, dont deux dans les environs de Dalnegorsk et de la rivière Tunguska. Interrogée par un média espagnol, sur le silence imposé par les gourvernements et militaires, Marina Popovitch répond qu'ils redoutent que la divulgation n'entraîne des troubles mondiaux, ne pouvant mener qu'au cahot de la planète. Une telle information dévoilée aux peuples, pourrait en effet conduire la plupart à abandonner toutes formes de religions, et à une désobéissance généralisée catastrophique.

Elle précise encore que la technologie alien est tellement avancée, qu'il serait dangereux pour notre équilibre de s'y frotter aujourd'hui, spécialement à cause de l'exploitation de nos énergies pétrolières et électriques, extrêments polluantes, mais qui font tenir en place tout le système économique mondial. Les humains ayant conscience que d'autres énergies non polluantes, mais en plus gratuites, car en quantité infinis existent, ils n'admettraient jamais que l'on continue à les berner, et se retourneraient très probablement contre les autorités. Ce serait un effondrement direct, bien trop brutal pour la société telle que nous la connaissons, on en revient toujours à la problématique du désordre engendré par de telles révélations. Quoi qu'il en soit, Marina Popovitch tient à rassurer, les rencontres entre nos responsables et les aliens, ont démontrées qu'ils ne nous étaient pas du tout hostiles.

Vérité fracassante sur une découverte

Toutefois, ce que l'on retiendra comme étant la plus puissante révélation faite au cours de cet entretien, concerne la mission spatial Russe, Phobos 2, qui se dirigeait vers Mars, et qui a subitement disparu, juste au moment où elle envoyait les premiers clichés à la terre, de ce qui serait un engin extraterrestre aux dimensions inimaginables, puisqu'évalué à vingt-cinq kilomètres de long !! Pour conclure, Marina dit être convaincu, que certains évènements se passeront prochainement sur terre, amenant les visiteurs à se dévoiler au grand jour.