Mutilations animales, une intervention extraterrestre

C'est un phénomène qui a commencé à prendre de l'importance au cours des années cinquantes au États-unis, pour se répandre progressivement à la plupart des autres régions du globe. Beaucoup d'ufologues s'y sont d'ailleurs penchés tout particulièrement, orientant exclusivement leurs recherches sur ce genre de manifestations paranormales.

Mais malgré l'intérêt que suscite le mystère des mutilations animales, dont les études peuvent pourtant être menées sur des éléments concrets, les cadavres de bétails retrouvés mutilés ne manquant pas, il n'y a aujourd'hui pas plus de preuves à ce sujet, que sur les autres domaines ufologiques. Les manipulations, ou plutôt les opérations effectuées sur les bêtes, sont indiscutablement identiques dans toutes les parties du monde, ce qui permet d'exclure déjà les agissements de sociétés secrètes ou des sectes sataniques isolées. Quant à la piste militaire des supers hélicoptères noirs, surgissant d'on ne sait où sans produire aucuns sons, couramment avancée notamment aux U.S.A, elle ne semble pas plus plausible pour la même raisons, il n'y aurait que chez eux que cela se passerait de la sorte. Si l'on est parvenu à écarter facilement les hypothèses terriennes en réfléchissant un peu, il nous reste cependant l'inconnu, mais quel est-il ?

Les carcasses qui sont retrouvées fraiches et en bon état, c'est à dire ayant été abattues seulement quelques heures avant leurs découvertes, éradiques aussitôt la pseudo théorie de putréfaction comme étant la cause des mutilations d'animaux, car pour admettre cela, encore faudrait il accepter que certaines parties puissent se putréfier plus rapidement que d'autres, car on le sait bien, il n'y a que certains morceaux ou organes qui sont prélevés, et donc susceptibles d'intéresser nos amis aliens. Des fermiers ont par ailleurs souvent affirmés, et ceci est avéré, avoir vue une bête en parfaite santé la veille, avant de la découvrir massacrée. Outre les diverses mutilations infligées aux animaux, on remarque dans beaucoup de cas, et c'est essentiellement cela qui a dirigé les ufologues sur la piste des soucoupes volantes, que les cadavres de bétail victimes de ces barbaries, comportent de nombreuses fractures, sont désarticulés, ou quelque peu enfoncés au sol, se qui laisserait présumer qu'ils auraient chutés de très haut, ou se seraient tout bonnement écrasés.

Documentaire sur les mutilations d'animaux aux USA