Un pilote enlevé par un ovni en plein vol

Cette affaire classée parmi les enlèvements extraterrestres date de la fin des années soixante-dix, et n'a pas encore était vraiment commentée, ni traitée en détail en Europe, comme dans le reste du monde en général, une chose qui lui confère un statut un peu inédit aujourd'hui, pour le grand plaisir des amateurs du genre, qui vont pouvoir découvrir cette histoire incroyable. C'est pourtant un incident qui est indiscutablement entré dans les anales de l'ufologie moderne Australienne, comme étant le cas de référence en matière d'ufo et tout particulièrement d'abduction, celui qui est le plus significatif et matériel qui soi, puisse que c'est jusqu'aux derniers instants, que l'abducté présumé lui même, restera en contact avec l'opérateur de la tour de contrôle, en expliquant ce qu'il voit et ressent.

Ce cas d'enlèvement ovni est celui du jeune pilote Frédérick Valentich, tout juste vingt ans, mais qui possédait déjà cent cinquante heures de vol à son actif, le 21 Octoble 1978 lorsque les faits se sont déroulés. Frédérick va décoller aux environ de 18H20 de l'aéroport de Moorabbin, une localité située au sud de Melbourne, à bord d'un Cesna 182 monomoteur. Il doit se rendre à King Island encore plus au sud, un petit trajet sommes toutes banal, et sans grands soucis pour le jeune homme. Au bout de 40 minutes de vol, il contacte la tour de contrôle pour avoir un état du trafic aérien dans son secteur, le contrôleur Stephen Robey lui signifie que tout est normal, et qu'aucuns avions n'est présent dans ses alentours. Pourtant le jeune pilote tout à fait calme à ce moment là, va lui déclarer avoir repéré un appareil grâce à ses lumières, qui circule à moins de 300 mètres du sien, et qu'il effectue des passages répétés au-dessus de lui à une vitesse incroyable, empêchant toutes identifications claires.

Un nouveau message à peine quelques secondes après, et Frédérick inquiet cette fois, signale que l'appareil s'immobilisé juste au-dessus du siens, et qu'il dégage une forte lumière vertâtre et métallique, qui commence à l'entourer d'un halo. Puis il dira que l'objet volant non identifié à disparut, mais encore moins dix seconde plus tard, il signphoto du phénomène ovni (reconstitution) alera qu'il est revenu littéralement pour fondre sur lui, immobilisé une fois de plus au-dessus, et qu'il est sur à présent, qu'il ne s'agit surement pas d'un avion, sans toutefois prononcer, le mot de soucoupe volante. Le contrôleur aérien va alors commencer à entendre l'avion de Frédérick faire des ratés, et un étrange semblable à un cliquetis pendant 20 secondes, puis plus rien, le silence total, les appels de la tour de contrôle resteront sans effet.

Recherches et témoins de l'évènement surnaturel

Des recherches pour retrouver le pilote, ou des débris de son avion sont presques aussitôt entreprises, et durèreront 4 jours, mais sans résultats. Un témoin en séjours à l'époque, dans les alentours avec sa famille, mais qui préféra garder l'anonymat, affirma avoir vu au moment exact de l'heure de la dispariton, une lumière au-dessus d'un avion, et que tous deux en parralèlle piqués à 45 degrés, avant qu'il ne perde rapidement leurs vues, au détour d'une montagne. Aucunes traces, ni aucuns débris ne fut jamais retrouvés, et la théorie du phénomène ovni, fut alors retenue par la plupart des protagonistes. La totalité des échanges entre Frédérick et le contrôleur furent enregistrés, et sont aujourd'hui des pièces à convictions uniques et cruciales, accréditant encore un peu plus, la thèse de l'enlèvement par un ovni.

Documentaire de reconstitution de ce cas d'enlèvement extraterrestre

Ce film documentaire d'environ onze minutes, tourné par l'équipe de l'émission "enquêtes extraordinaires", retrace scrupuleusement les dernières minutes de Frédérick Valentich et de son appareil. Une reconstitution fidèle aux faits, du départ de Morabinn du jeune aviateur, jusqu'au moment ultime de sa disparition.